Jean(n°sosa512) Le plus ancien des Lecompte identifiés

 

Il est né avant 1638,  est décédé le 16 décembre 1684 à Neufchâteau.

La région de Neufchâteau n’est pas encore française mais lorraine.                         

Au niveau spirituel, le duché de Lorraine fait partie de l'important diocèse de Toul. 

C’est à cette époque que l’ordonnance du 25/10/1618 faite par l'évêque de Toul décrète que les bans (ou promesses de mariage) seront publiés trois dimanches de suite à la messe paroissiale dans les paroisses des fiancés. 

Les malheurs de la Lorraine :

La Lorraine est meurtrie par la guerre de Trente Ans (1618-1648). Le règne du Duc Charles IV (1625-1675) est éprouvant pour les Lorrains. Les guerres contre le roi de France et les épidémies affaiblissent le pays. La peste sévit.

Dès 1635, Louis XIII déclare la guerre à l'Espagne.L'espace lorrain devient le lieu d'affrontement de tous les belligérants. Pendant 6 ans, ce ne sont que massacres, pillages, incendies et rançons.

.C'est dans ce contexte que  notre ancêtre Jean LECOMPTE vécu sur la commune de Rouceux près de Neufchâteau

 Neufchâteau était une ancienne place forte, frontière entre le duché de Lorraine et le Comté de Champagne.

Rouceux se situait dans le Xaintois où Jeanne d’Arc est née, et à 15  kilomètres de GRAND : l'amphithéâtre le plus vaste construit en Gaule Romaine.

Avant 1638, qui pouvaient être les ancêtres de Jean ?

· Dans l'antiquité, la contrée vosgienne a été occupée successivement par les hommes préhistoriques (âge de la Pierre, du Bronze, du Fer), par des envahisseurs, les Ligures, par des Celtes et des Belges (Leuques). Le manque d'entente entre les diverses tribus belges et les abondantes ressources du pays vosgien attirèrent, aux 1er et 2èmr siècles de notre ère, des invasions germaniques.

· Pour se défendre, les Leuques firent appel aux romains. Les romains victorieux devenaient un danger pour l'indépendance gauloise, et de nombreuses tribus refusèrent de reconnaître leur autorité. Celle des Leuques, préférant la domination romaine au joug germain, ne soutint pas Vercingétorix ; quand le soulèvement dirigé par Vercingétorix  a été écrasé, la Gaule devint une province romaine.

· Après les invasions barbares du 4ème et 5ème siècles (Francs, Alamans, Vandales, Alains, Huns) qui ruinèrent en partie l'œuvre des Romains, la région vosgienne subit d'abord la domination franque avec son roi Clovis, de 511 à 751 notre région fut englobée dans l’Austrasie mérovingienne

· Peu à peu, les Francs vainqueurs et les Gallo-Romains vaincus se fondirent en un seul peuple, les Carolingiens. Les fils de Louis le Pieux, par le traité de Verdun de 843, firent entrer notre région dans la Lotharingie.

· Cependant des moines tentaient de réparer les maux causés par les envahisseurs ou par la faiblesse des derniers Carolingiens. Au cours des 7ème et 8ème siècles, se fondèrent les abbayes de Senones, Bonmoutier, Moyenmoutier, Etival. 

· De 925 à 1270, la Lorraine tout entière fut rattachée à la Francie orientale, c'est-à-dire à l'Allemagne, et gouvernée par des ducs vassaux des rois d'Allemagne.  En 959, l'un d'eux, Brunon, la divisa en Basse Lorraine et en Haute Lorraine ou Mosellane, notre région entra dans ce dernier duché (que la Maison dite d'Alsace reçut en 1047 et qu'elle garda durant près de 700 ans, jusqu'en 1737). 

· Il est donc vraisemblable que les ancêtres de Jean furent des hommes et des femmes issus de ces peuples qui, en habitant la Lorraine, ont construit la France. A moins que, cela est toujours possible, Jean ne soit issu de ces nombreux « étrangers » qui ont combattu en Lorraine, et n’y sont pas resté.

 

De l'étude de tous ces vieux papiers, registres, liasses je n'en retire qu'une leçon d'humilité et d'espoir !

Car si on réfléchis bien, après tant de cataclysmes politiques ou naturels, les guerres, les épidémies les tremblements de terre, les tornades, les famines, les barbaries de toutes sortent, l'orgueil, la bêtise, la concupiscence , la prévarication, l'aliénation des masses, les génocides perpétués au nom de la race ou des croyances...

Hé, bien ! on a de la chance d'être vivants ! Depuis le début de l'humanité pour que nous puissions exister combien de nos ancêtres ont résistés et luttés pour passer au travers de tout çà ?