place de Rouceux

Lorsque Joseph, le fils de Jean, naît, vers 1648, la France accentue son emprise sur la Lorraine. 

À 16 kilomètres de Rouceux se situait la forteresse de La Mothe.

Charles IV venait de mourir lorsque Joseph prit Didière PERNOT  pour épouse en 1678.

 

Installés à Rouceux (où les habitants s'appellent  des Rocelliens on les surnommez"têtes de moutons"), ils donnèrent naissance à une longue descendance de neuf enfants : trois  filles et six garçons. 

· Jean Christophe né le 25/09/1677 à Neufchâteau baptisé à l’église St Nicolas

· Humbert  né le 1er Novembre 1679 à Rouceux, marié le 19 janvier 1706 à Rouceux avec Madeleine THIEBAULT. Remarié à Rouceux avec Marguerite PAINTENDRE le 28 novembre 1710.

· Jean né en 1681 à Rouceux, marié le 15 novembre 1707 (le même jour que sa sœur Françoise) avec Catherine TOUSSAINT

· Anne née le 17/2/1684 à Neufchâteau (St Nicolas)

· Françoise  née en 1686 à Neufchâteau. La Lorraine avait retrouvée son indépendance lorsqu’elle se marie le 15 novembre 1707 à Rouceux avec Claude RENAUD.

· François Joseph né le 4/4/1687 à Neufchâteau (St Nicolas) notre ancêtre

· Laure née le 13/06/1690 à Rouceux

· Claude né le 10/1/1691 à Rouceux.

· François notre ascendant  

 L’église Saint Nicolas Édifiée pour le service religieux du nouvel oppidum fondé au XIème siècle par Thierry II, Duc de Lorraine, l'Eglise Saint Nicolas fut construite fort  lentement et achevée au XIIIème siècle. Son église basse, édifiée pour racheter la pente et bâtir l'église haute, est entourée de chapelles funéraires fondées par les riches familles de la ville.

Joseph et Didière eurent à subir un hiver particulièrement froid appelé "le gran hyver". 

"Dans la nuit du 5 au 6 janvier 1709 la température chuta brusquement et un froid mordant envahit la Lorraine. Les rivières étaient prises par 50 cm de glace. De nombreuses personnes moururent, les animaux périssaient, les blés, les vignes les arbres fruitiers furent perdus. La disette faisait des ravages, le réal de blé qui valait 12 Francs de Lorraine en 1708, passa à 70 francs en 1709… »

Joseph était  vigneron et possèdait de la vigne à Rouceux au lieu-dit "Au hault des envers".

Le 22 janvier 1702, il fait une constitution de rente (pour les contrats de la maison) de 50 francs.

 

Un an après le mariage de son fils Claude, Joseph décède subitement le 24 Septembre 1719 à Rouceux, à peine un mois avant le décès de sa belle-fille Anne Simon. Il avait la soixantaine.