Frédéric passe son enfance dans une famille bourgeoise, cultivée et aisée. 
Les dons naturels de l'enfant pour la musique se manifestent très tôt. 
Son premier concert public a lieu en 1818, il n'a que 8 ans. 
Il est de caractère doux, simple, imaginatif et gai. 
En 1826 il s'inscrit au conservatoire pour étudier la composition. 
Frédéric part pour Vienne le 2 Novembre 1830. 
Lassé de l'atmosphère viennoise, il décide, durant l'été 1831, de tenter 
fortune à Paris. 
Dès l'automne 1837, il a une liaison passionnée avec une femme écrivain 
qui se fait appelée George Sand, cette liaison durera 10 ans. 
Les premiers symptômes de la tuberculose pulmonaire, maladie 
alors pratiquement incurable, commence à ce manifester. En 1838, dans l'idée qu'un changement de climat pourrait améliorer son état, 
CHOPIN décide de passer l'hiver avec Georges Sand à Majorque. 
Au printemps 1839, ils décident de rentrer en France. 
Des périodes de rémission alternent avec les attaquent toujours plus violentes du mal. 
Rupture avec George Sand en 1847. 
A l'issue de son dernier concert a Londres le 16/11/1848, il tombe gravement 
malade. Huit mois après le 25 Juin 1849, il fait appel aux siens, en Pologne. 
Après sont retour à Paris son état se dégrade de plus en plus vite. 
Avant de mourir il demande à ses amis et a sa sœur Louise de brûler toutes ses compositions plus ou moins ébauchées.  . 
A deux heures du matin, le 17 Octobre 1849, Frédéric rend le dernier soupir il avait 39 ans. 
Son coeur placé dans une urne, fut envoyé à Varsovie, où il est toujours 
conservé dans l'église Saint Croix. 
Son corps repose à Paris, au cimetière du Père-Lachaise.